Retrouvez les fiches conseils classées par catégories :

Gymnastique de la personne agée

A partir d’un certain âge, les articulations sont fragilisées et la musculature perd en tonicité et en élasticité. La gymnastique doit permettre de conserver l’amplitude des mouvements et une masse musculaire suffisamment importante pour assurer l’autonomie.

L’échauffement prend plus de place que chez le jeune et doit toujours se faire lentement et en douceur. La durée moyenne de l’échauffement de la personne âgée est de 15  minutes.

 Les exercices doivent préparer et assouplir les articulations puis les muscles qui jouent le rôle d’amortisseurs articulaires. Le renforcement musculaire doit être intensif pour améliorer la tonicité (surtout pour les membres inférieurs), doux pour protéger les articulations et fonctionnel pour conserver les capacités motrices.

Ces exercices doivent être faciles à mémoriser et à exécuter. Ils sont à faire régulièrement en marquant  des pauses de fragmentation,  de récupération.  Il faut expirer lors de l’effort, ne pas bloquer sa respiration et ne pas dépasser 10 à 15 mouvements de suite au même rythme.

En fin de séances, étirez les muscles qui ont travaillé, toujours lentement et sans à-coups. Soyez progressif dans l’intensité et n’allez pas jusqu’à la douleur.

La gymnastique sera avantageusement complétée par 10 à 30 minutes de marche pour renforcer l’appareil cardio-respiratoire et par des activités telles que danse, aquagym, jardinage, natation, bricolage etc…

Enfin, avant de commencer un programme d’exercices, demandez à votre médecin si votre état général le permet et suivez les conseils de votre kinésithérapeute.